"Désirant et sidérant, si possible..." dit-elle.


"Désirant et sidérant, ...si possible !" dit-elle.

samedi 26 août 2017

et la nuit se laisse

  












Et la nuit se laisse 
poser sous la lampe 
où rien n'est jamais révélé
ni juste

j'entre peu à peu dans mon corps
qui m'a poussé
dehors
au fond du puits

chaque jour y penser  
offense la vie
fait des peurs 

c'est comme si 
quelqu'un m'avait trouvé
pour que j'apparaisse




5 commentaires:

  1. Profondément ontologique et succulent!

    RépondreSupprimer
  2. Profondément ontologique et succulent!

    RépondreSupprimer
  3. peut on parler d'ontologie lorsqu'il est question d' une vision extérieur de l'être?
    C'est un poème bref et saisissant

    RépondreSupprimer